La révolution synthétique !

En 1907, le chimiste belge Leo Baekeland met en point la première résine synthétique : la Bakélite.

Le nom désigne à la fois la marque et le matériau nouveau du XXe siècle naissant. Celui qui ouvrira la voie du design moderniste d’après-guerre.

Parce qu’elle est chère à fabriquer, la Bakélite est tout d’abord réservée aux objets les plus luxueux.

Compte tenu de ses propriétés isolantes, de l’engouement qu’elle suscite et de la polyvalence de son usage, elle s’impose après la Première Guerre mondiale comme le matériau de référence des nouvelles technologies de son temps. Postes de radio, téléphones, stylographe Montblanc Meisterstück 149, volants d’automobiles et ventilateurs de cette époque l’arborent avec élégance…

Élégance, c’est le mot. Car la fantaisie lui sied peu.

Sa couleur naturelle – impossible à éclaircir – est typique des objets modernistes qui mettaient à l’honneur le marron foncé, le marron très foncé et le noir.

La Bakélite est le matériau moderne de l’époque ou le traitement artisanal du bois – qu’elle remplace parfois ou avec lequel elle s’associe – était encore en vigueur.

Après la Seconde Guerre mondiale, les progrès réalisés par l’industrie chimique vont ouvrir la voie à de nouvelles propositions synthétiques et sonner le glas de la Bakélite.

 

Comment la reconnaitre et la distinguer de l'ébonite ?

La Bakélite est un matériau synthétique du XXe siècle, cependant que l’ébonite — découverte par Charles Goodyear en 1839 — est le résultat de la vulcanisation du caoutchouc naturel. Comme son nom l’indique, l’ébonite est d’une couleur proche de l’ébène.

En frottant de l’ébonite pour la faire chauffer, on obtient une odeur de caoutchouc.

Quant à la Bakélite, elle sent le court-circuit électrique quand on la frotte.

 

Pour ceux qui ont besoin d’un moyen mnémotechnique...

Ébonite -> ébène -> Goodyear (pneu…) -> Caoutchouc -> XIXe (précurseur du synthétique)

Bakélite -> synthétique -> isolant -> court-circuit -> XXe (synthétique)

 

   Patères en Philite (Bakélite de chez Philips)

Téléphone en bakélite et patères en Philite (Bakélite de chez Philips)