Qui était Jo Hammerborg ?

Figure emblématique du design scandinave, Jo Hammerborg est étroitement associé à la maison fondée par Ansgar Fog et Erik Morup, au début du XXe siècle.

Mais l’inverse est encore plus vrai !

Lorsqu'on évoque Fog & Morup, des harmonies cylindriques, des finitions impeccables, un brillant travail sur la réfraction de la lumière, des courbes harmonieuses, de nobles métaux habilement mariés, des publicités léchées et un savoir-faire nous viennent à l’esprit. On se rappelle, en revanche, assez peu les premières lampes à paraffine ou les lustres d’avant-guerre de la maison danoise.

Or, ces qualités, la marque les doit essentiellement à Hammerborg, embauché en tant que responsable du design en 1957.

Il faut savoir que le talentueux designer était aussi orfèvre, aviateur (dès 1961) et parachutiste (dès 1965). Et il n’est pas vain de tisser des analogies entre ses différents savoir-faire. Pour Jo Hammerborg, la réalisation d’une suspension n’est pas une simple solution d’éclairage profitant d’une arrivée électrique plafonnière afin d’illuminer un espace, mais l'occasion de réaliser un stabile flottant, moderne et pleinement intégré dans l'espace destiné à l'accueillir. Et F&M a parfaitement conscience de l’importance qu’elle doit accorder au design pour pérenniser son établissement malgré l’état concurrentiel du marché.

Hammerborg applique les contraintes de l’orfèvrerie – qui supporte mal la faute de gout – au domaine de l’éclairage. Au-delà de réaliser des luminaires, il forge l’identité esthétique et qualitative de la maison. Et lorsqu’elle collabore avec d’autres designers1, Hammerborg circonscrit les propositions afin d’unifier l’esthétique de la marque en vue d’en faire un style.

Il sélectionne chaque composant, impose un étiquetage, un emballage et un assemblage irréprochables, comme un orfèvre le ferait pour garantir une présentation digne de la qualité de son travail.

Il supervise la mise en scène et la promotion publicitaire des réalisations de la marque afin d'en contrôler la cohérence de l’identité. En 1970, le parachutiste se met en scène pour la promotion de la série Formland – très inspirée de la forme d’un parachute.

Après avoir réalisé plusieurs dizaines de luminaires (des suspensions, pour la plupart), il démissionne en 1980 – alors que la maison a fusionné avec Lyfa – afin de créer sa propre marque.

En 1982, le parachutiste effectue un dernier saut qui ne se déroule pas comme prévu. Il est enterré quelques jours plus tard.

                                                                                                           

Quelques dates...

4 février 1920 : naissance à Randers, au Danemark

1942-1943 : formation d’orfèvre

1944-1949 : étudiant à l’Académie royale des beaux-arts de Copenhague

1949 : orfèvre chez Georg Jensen

1957-1980 : chef de la conception chez FM

 1961 : obtention du brevet de pilote

1965 : devient parachutiste

 1971 : il réalise un saut en parachute de 7600 mètres

1980 : quitte Fog and Morup

1982 : meurt d’un accident de parachute

 

1- Claus Bonderup, Karen et Ebbe Clemmensen, Hans Due, Sophus Frandsen…